La décadanse

La Teuf

Pour les petits fours, il faudra repasser... La Teuf, c'est plutôt la grande étuve - «endroit clos dont on élève la température pour provoquer la sudation», selon la définition du Petit Robert. La Teuf, c'est d'abord, au gré des soirs et des rencontres, une porte ouverte aux artistes de la région lémanico-savoyarde. Relais de la nouvelle scène francophone festive, mais pas Duteil, l'association fondée en 2004 soutient plusieurs groupes locaux dans la réalisation de leurs albums ou en les conviant sur des planches et des podiums communs.

La Teuf, c'est aussi l'organisation du festival «La Teuf s'amuse…» sur le Bateau Genève en fin d'année; c'est des concerts, des catchs musicaux et des portions de raclette au bord de l'eau. C'est ensuite, après 22 heures le plus clair du temps, l'occasion de se familiariser avec la nouvelle chanson francophone. Aux platines, DJ Alex La Teuf égrène ses perles, de révélations échevelées en valeurs sûres. Au zinc, un joyeux cocktail entre les pas vieux du tout et les moins jeunes. Les vivaces se trémoussent en piste tandis que les plus sédentaires ont coutume de siffler le fameux verre de l'amitié, et ils se reconnaîtront.

Pas d'événement actuellement annoncé pour La Teuf