La décadanse

Signaler une erreur

Lundi 6 mai 2019

Elles sont improvisatrices elles parlent toutes le moment de prendre la parole arrive il arrive c’est le genre de moment qui ne s’évite pas on ne l'évite pas la parole monte elle se déverse c'est le vertige de la syntaxe c'est la voltige de l'improvisateur qui laisse le verbe se déverser se déverser la parole comme un monolithe un monologue accidenté plein et tu le vois là le vertige du haut de ta trop longue phrase
... Lire la suiteLire la suite
UNIL | Université de Lausanne Quartier Centre - Lausanne 19:30
Type d'erreur*