La décadanse

Abdo Shanan. Dry

Centre de la Photographie Genève

  • BAC - 28, rue des Bains - Plainpalais - Genève
  • Plan Voir sur le plan
  • www.centrephotogeneve.ch
Le Centre de la photographie Genève présente la première exposition monographique d’envergure d’Abdo Shanan, photographe soudano-algérien basé à Alger. Elle portera sur principalement sur l’un de ses projets au long cours, Dry, explorant des questions identitaires et de représentation intimement liées à son expérience personnelle.
Revenu s’établir en Algérie en 2009 après avoir passé une majeure partie de son enfance et adolescence en Lybie, Abdo Shanan a progressivement développé un intérêt croissant pour la photographie, qui se concrétise d’abord en 2012 avec un stage chez Magnum à Paris. Son travail, pensé comme une exploration photographique, s’ancre dans un désir profond et urgent de saisir la réalité de sa génération en Algérie. Il entend ainsi offrir un contrepoint narratif à une histoire visuelle écrite avant tout par les puissances coloniales, et à des images d’actualité réduisant l’Algérie à une série de crises. La photographie représente un outil d’affirmation de soi, qui traduit la nécessité de faire entendre sa voix et l’urgence de maîtriser son propre récit, tissé d’antagonismes identitaires qu’il déconstruit avec la rigueur de son vécu.
Dans Dry, Abdo Shanan questionne les lieux liés à l’identité: les États-nations, les topographies, les prénoms, ou les expériences deviennent des points de départ, interrogés chacun à leur tour. Le penseur W.E.B. DuBois, au passage du 19e au 20e siècle, écrivait du soi Africain Américain en termes d’expérience de la «double conscience», un conflit intérieur, vécu comme une violence que la pensée dominante et binaire impose. Partant d’une manière similaire, le photographe construit un soi pluriel et complexe, qui évolue dans un réseau de personnes, d’expériences, de lieux, et questionne des limites imposées.
Aux côtés de sa pratique individuelle de photographe, Abdo Shanan se consacre à des projets collectifs et curatoriaux. Ainsi, en 2015, il a cofondé le collectif de photographes algériens 220. En 2020, il a co-commissarié l’exposition Narratives from Algeria avec Danaé Panchaud au Photoforum Pasquart de Bienne. En 2021, il a été lauréat de la bourse On the Road Again de Pro Helvetia avec les collectifs 220 et KOZ.
Signaler une erreur Ajouté par c.gunti@centrephotogeneve.ch le 11 mai 2022
Commentaires (0)

Veuillez-vous connecter afin de publier un commentaire :

Connexion

Pas de compte ?