La décadanse

Steve Jobs | Robert Cantarella

Théâtre St-Gervais
Théâtre

  • 5, rue du Temple (Saint-Gervais) - Genève
  • Plan Voir sur le plan
  • http://www.saintgervais.ch
Son col roulé noir, ses Levi’s 501, sa pomme impeccablement croquée : tout le monde revoit la silhouette de Steve Jobs, inchangée au fil de ses prêches retransmises dans le monde entier pour la sortie de chaque nouvelle tablette. Mais qui était-il? Nabab de la concentration et du self-control, il a popularisé des objets qui endommagent notre capacité d’attention. Épurant à l’extrême ses machines, il refoulait les imperfections de son propre corps. L’auteur Alban Lefranc, spécialiste en hacking théâtral, s’est plongé dans la personnalité équivoque du réformateur, mort il y a dix ans d’un cancer du pancréas. Il en tire les confessions d’un puritain sans joie à la tête d’une baraque foraine mondialisée. Robert Cantarella, toujours à l’affût de nouveaux auteurs pour la scène, confie ce monologue électrique à l’impeccable Nicolas Maury (vu dans la série Dix pour cent). Steve Jobs est mort, il revient régler ses comptes.

Texte : Alban Lefranc
Mise en scène : Robert Cantarella
Interprétation : Nicolas Maury et Frank Williams

Un accueil en coréalisation avec la Bâtie – Festival de Genève
Signaler une erreur Ajouté par Théâtre Saint-Gervais le 12 juillet 2021
Commentaires (0)

Veuillez-vous connecter afin de publier un commentaire :

Connexion

Pas de compte ?