La décadanse

Elles, dans l’objectif d’Ernest Piccot ANNULÉ

Musée de Carouge - hors les murs

Devenir une star le temps d’une pause, incarner une héroïne de cinéma lors de quelques poses apprêtées dans le studio du photographe. Repartir avec un souvenir immortalisé de
cet instant hors du quotidien, Elles, ces femmes carougeoises l’ont vécu !

Le studio d’Ernest Piccot était à la place du Marché. Bien connu des Carougeois, ce photographe à la pipe et au complet en velours côtelé se targuait d’avoir une ressemblance certaine avec Georges Brassens. Découvrez ses portraits de femmes des années 1930 à 1950, qui nous plongent dans une ambiance glamour. Ernest Piccot a réussi, par son art, à sublimer ces modèles anonymes, lui, le photographe qui a couvert pendant plus de quatre décennies les événements marquants de la vie de la commune.

Cette exposition, qui s’inscrit dans le cadre du Printemps carougeois qui, cette année, fait la part belle aux femmes, présente des tirages argentiques et des plaques de verre^originaux ainsi que des appareils photographiques historiques ayant appartenu au photographe. Lors de votre visite, peut-être reconnaîtrez-vous un visage familier qui raconte une histoire, votre histoire.
Signaler une erreur Ajouté par Carougeculture le 4 mars 2020
Commentaires (0)

Veuillez-vous connecter afin de publier un commentaire :

Connexion

Pas de compte ?