La décadanse

Dylandit

La Parfumerie
Théâtre

  • 7, ch de la gravière - Les Acacias - Genève
  • Plan Voir sur le plan
  • www.laparfumerie.ch
Sans Bob Dylan, le Rock and Roll comme on le connaît aujourd'hui n'existerait pas. Sa musique et sa poésie sont la source d'où coulent tous les fleuves de la chanson rock contemporaine. Ses chants ont changé à tout jamais notre paysage musical et ils résonnent encore dans presque toute la musique que nous écoutons.

Dans les années '60, Dylan invente un nouveau lexique, une nouvelle grammaire poétique et musicale. Il intègre la poésie dans le rock mainstream comme personne d'autre auparavant. Il modifie et transforme irrévocablement la forme de nos chants populaires.

Quand Dylan chante, tu as l'impression qu'il chante seulement pour toi.
Sa poésie s'invite dans nos salons et dans nos chambres. Sa langue est sensuelle et charnelle. Elle est immédiate et intime. Elle est aussi mystérieuse. Dylan nous donne le langage qui nous manque pour nommer nos craintes, nos peurs et nos colères face à l'injustice sociale, la guerre, la bombe atomique. Mais il sait aussi écrire sur nos blessures et nos douleurs les plus graves et les plus privées.

J'aimerais dire Dylan. J'aimerais aussi le chanter. Je ne vais pas raconter son histoire ni sa vie. J'aimerais faire entendre ses mots, les traduire pour qu'un public francophone puisse les comprendre. Révéler son art si subtil et enivrant d'écrivain, de poète et de chantre de notre monde.
Trois voix, trois guitares, des flûtes, des saxophones, des percussions. On a là tout un monde qui permet de tisser un drame sonore à la hauteur de ce que Dylan dit.
Et bien sûr ses chansons...on ne va pas se priver de chanter et jouer quelques une de nos préférées. Pas à la lettre, mais subtilement et joyeusement réarrangées entre respect et insolence. Réinventer Dylan et partir vers des horizons libertaires, bruitistes, orchestraux... des paysages sonores avec ses poèmes en sur ou sous impression, des improvisations inspirées par ses mots et ses chansons, des élégies, des cantilènes.

Je vais peut être même trahir Dylan qui dit: "Nos chansons existent sur la terre des vivants. Elles sont faites pour être chantées, pas pour être lues."
Mais en les disant on entend la musique des mots. Le chant des voyelles et la percussion des consonnes, la résonance des rimes et des allitérations.
Dylan est le grand poète populaire américain, qui comme Violeta Parra au Chili, a su s'ancrer dans sa tradition et a offert à ses contemporains un foisonnement de questions, de mots et de mélodies. Des cantates urbaines d'aujourd'hui.

Avec Dylandit, je continue mon chemin au côté de poètes comme Violeta Parra, John Berger ou Juan Radrigan. Je continue aussi à tisser des liens avec la poésie souterraine, modeste et fragile des gens ordinaires comme dans mon récit autobiographique Albahaca ou Le Choeur de Femmes spectacle écrit à partir des témoignages de femmes sur la relation avec leur mère.
19:00 – 20:30
Plein tarif: 25.-, Tarifs réduits: 10.-, 15.- ou 20.-
Signaler une erreur Ajouté par michel le 25 janvier 2020
Commentaires (0)

Veuillez-vous connecter afin de publier un commentaire :

Connexion

Pas de compte ?