La décadanse

Le Roi se meurt

Théâtre de Carouge
La Cuisine

  • Le 57 (petite salle, rue Ancienne n°57) - La Cuisine (rue Baylon n°2) - Carouge - Genève
  • Plan Voir sur le plan
  • www.tcag.ch
Le Roi se meurt

D’Eugène Ionesco
Mise en scène de Cédric Dorier

Du mercredi 8 janvier au dimanche 19 janvier 2020

Durée 1h45, La Cuisine - rue Baylon

Mardi-samedi 19h30
Dimanche 17h

Dès 12 ans

Surtitré en français et en anglais dimanche 12 et mardi 14 janvier 2020
Audiodécrit vendredi 17 janvier 2020 (inscriptions auprès de l'Association Ecoute Voir : info@ecoute-voir.org ou 079 893 26 15

-----

Entouré de ses deux épouses - la reine Marguerite et la reine Marie - de son médecin et de deux serviteurs, le Roi Béranger 1er apprend qu’il lui reste 1h30 à vivre. Autour du souverain, le pays part en décrépitude : tout se dérègle et meurt lentement, le royaume est à l’agonie, comme son roi, déterminé à refuser sa mort imminente. Béranger 1er passe alors par le déni, la révolte face à cette perspective, l’abattement, et finalement l’acceptation.
En 1962, au sortir d’une grave maladie, Ionesco écrit Le Roi se meurt comme pour conjurer le mal. Il porte à la scène le drame d’une agonie et explore l’angoisse humaine face à la mort et montre l’homme ramené à sa condition fondamentale. Le Roi se meurt n’est pourtant pas une pièce triste ! Elle est teintée d’humour et propose des remèdes pour sortir de cet état de crise. Une leçon de dignité devant le destin !

_____

Avec Nathalie Goussaud-Moser (La Reine Marie, seconde épouse du Roi), Agathe Hauser (Juliette), Denis Lavalou (Le Roi Béranger 1er), Florian Sapey (Le Garde), Anne-Catherine Savoy (La Reine Marguerite, première épouse du Roi), Raphaël Vachoux (Le Médecin), Violette Meyer-Bisch (Voix Off Bérenger 1er enfant)

Collaboration artistique Laure Hirsig, scénographie Adrien Moretti et Cédric Dorier, lumières Christophe Forey, assistante-stagiaire lumières Alla Klara Sergeyeva, vidéo Yves Kuperberg, univers sonore et musique David Scrufari, composition chanson Alexis Gfeller, chorégraphie Aude Gilliéron, costumes Irène Schlatter, assistante costumes Laurence Stenzin-Durieux, réalisation costumes Laurence Stenzin-Durieux et Guy Savoy, maquillage et coiffures Katrine Zingg, régie générale et régie lumière Adrien Gardel, régie plateau Noé Stehlé, direction administrative Cie Les Célébrants Cristina Martinoni, construction du décor Atelier du TKM, Christophe Reichel, Chingo Bensong, Noé Stehlé, Léo Bachmann, Arno Fossati et Tania d'Ambrogio, peinture Noëlle Choquard, Lola Sacier et Béatrice Lipp, accessoires Yvan Schlatter, dessin des tapisseries Alex Nguyen, impression Alain Galois (Decora). Remerciements à Parmigiani Fleurier qui a permis l'utilisation du Mouvement PF702 pour la scénographie.

Coproduction Cie Les Célébrants (CH), TKM Théâtre Kléber-Méleau/Renens, Théâtre de Carouge

Avec le soutien de l’État de Vaud-Convention de subvention de durée déterminée 2019-2021, Ville de Lausanne, Loterie Romande, Fondation Leenaards, Fondation Sandoz, Pour-cent culturel Migros

-----

AUTOUR DU SPECTACLE :

Samedi 11 janvier 2020 à 19h30 à l'hôtel Ibis Styles Genève Carouge
Dans de beaux draps!

Samedi 11 janvier 2020 à l'issue de la représentation : Dégustation en collaboration avec Le Bistrot Le Lion d'or à Carouge et le chef de la cuisine de La Cuisine

Dimanche 12 janvier 2020 à 10h30 au Cinéma BIO : Projection de La Mort de Louis XIV d'Albert Serra avec Jean-Pierre Léaud. A découvrir en miroir du travail de Cédric Dorier

Dimanche 12 janvier 2020 à 14h au Musées d'art et d'histoire de Genève
Visite des collections en compagnie de Cédric Dorier et Isabelle Burkhalter, médiatrice culturelle

Samedi 18 janvier 2020 à 10h30 à La Cuisine : Atelier-conférence "Alimentation et sport" par Anne-Catherine Morend, diététicienne ASDD du cabinet Alpha Nutrition
Entrée libre
Réservations : info@theatredecarouge.ch
+41 22 343 43 43
Signaler une erreur Ajouté par Théâtre de Carouge le 28 novembre 2019
Commentaires (0)

Veuillez-vous connecter afin de publier un commentaire :

Connexion

Pas de compte ?