La décadanse

GBH + The Damn Givers (punk, UK-CH) / Undertown

Undertown

  • 1, place des Cinq-Continents - Meyrin - Genève
  • Plan Voir sur le plan
  • https://www.undertown.ch/
PUNK LEGENDS

Portes : 21h00
Prix : 12 CHF / 10 CHF (prélocs sur www.petzi.ch )

TPG : arrêt "Forumeyrin"
Tram : 14
Bus : 57

Genève, prépare-toi, on reçoit les pionniers du punk britannique mardi 3 décembre!

GBH (punk legend, UK)

Fondé à Birmingham en 1980, GBH - acronyme de Grievous Bodily Harm, terme de médecine légale - est considéré comme l'un des pionniers du UK82, la seconde vague du punk rock britannique aux côtés de Discharge, Broken Bones, The Exploited ou les Varukers. Formé autour de Colin Abrahall (chant), Colin Blyth (guitare), Ross Lomas (basse) et Andrew Williams (batterie), le groupe se fait appeler, à ses débuts, Charged GBH afin de se différencier d'une formation homonyme contemporaine (l'additif tombera en 1983).

Les trois premières années de la carrière de GBH sont assez intenses sur le plan musical. Le groupe signe un deal avec le label Clay Records qui lui permet de sortir, coup sur coup, un 12 pouces intitulé Leather, Bristles, Studs & Acne, ainsi que deux 7 pouces, No Survivors et Sick Boy, qui seront réunis en 1982 sur le premier album Leather, Bristles, No Survivors and Sickboys. La même année, GBH enregistre son deuxième album City Baby''s Attacked by Rats, suivi de City Baby's Revenge un an plus tard.

A partir de 1984, GBH entre dans une phase délicate, réorientant sa musique vers un côté plus métal qui le coupe de sa base punk initiale. C'est également à cette époque que le divorce avec Clay Records est consommé, Midnight Madness and Beyond, quatrième album du groupe, sortant sur le label Rough Justice en 1986. Si No Need To Panic laissait entrevoir une lueur d'espoir quant au potentiel de GBH, les trois albums suivants entraînent la formation de Birmingham dans une période sombre qui durera jusqu'en 1992.

Après la sortie de Church of the Truly Warped, Rough Justice refuse de renouveler le deal qui le lie à GBH. Sans label durant deux années, le groupe continue malgré tout à tourner démontrant une envie d'en découdre toujours intacte. La persévérance finit par payer en 1993 date à laquelle GBH signe avec le label allemand We Bite. Dans la foulée, le groupe sort Punk Junkies, considéré par la plupart des fans comme son meilleur album depuis 1993.

> gbhuk.com

The Damn Givers (punk, CH)

Pour ouvrir la soirée, rien de tel qu'un bon groupe du cru genevois tel que The Damn Givers, dont le punk rock teinté de hardcore saura vous mettre en condition pour GBH!

> thedamngivers.bandcamp.com
Signaler une erreur Ajouté par Undertown le 7 novembre 2019
Commentaires (0)

Veuillez-vous connecter afin de publier un commentaire :

Connexion

Pas de compte ?