La décadanse

Le goût de l’espoir de Laura Coppens

Spoutnik

  • 11, rue de la Coulouvrenière (Jonction) - Genève
  • Plan Voir sur le plan
  • www.spoutnik.info
Suisse/Allemagne, 2019, 70’, coul., DCP, vo français

Les ouvrier·ère·s d’une usine de thé autogérée décident d’aller à contre-courant et d’appliquer leurs propres règles. Mais comment prévoir, travailler et survivre dans l’univers impitoyable de la concurrence et du profit ? Au jour le jour, par exemple. Dans un monde dominé par l’argent et la loi de l’exploitation des plus faibles, Le goût de l’espoir offre littéralement des alternatives pour penser notre avenir, et des moyens et outils pour parvenir à l’améliorer. La tâche n’est pas aisée, mais Le goût de l’espoir explique avec rigueur et précision que beaucoup de choses peuvent être faites si l’on change notre rapport aux modes de production et au travail. Sans engager de grands gestes ou discours politiques, la cinéaste utilise sa caméra et un montage méticuleux pour montrer comment assembler les nouvelles possibilités d’une existence commune. Un exercice d’observation superbement confectionné. Un petit manuel d’auto-défense et de résistance à la pensée néolibérale qui souhaite que les travailleurs gardent la tête baissée. « Un goût d’espoir », assurément. - Giona A. Nazzaro (Visions du Réel)

Signaler une erreur Ajouté par Cinéma Spoutnik le 29 octobre 2019
Commentaires (0)

Veuillez-vous connecter afin de publier un commentaire :

Connexion

Pas de compte ?