La décadanse

OSSIA + ROZENHALL & BACKMANN + DE SANTIS (+ 1/2 BAD TRIP & ESTEBHAN dj's)

Cave12

  • rue de la Prairie 4, 1202 Genève (Servette) - Genève
  • Plan Voir sur le plan
  • www.cave12.org
MERCREDI 30 OCTOBRE – 21h00 (concerts 21h30!!!)

– FULL DEEP & DENSE ELECTROACOUSTICS & ELECTRONICS 3 INTENSE LIVE SETS + WIDE SPECTRUM DUO DJ SET: FROM NIGHTMARISH SURREAL ANALOG SYNTHS + VISUALS EXPLORATIONS to POLYRHYTHMICS DRUMS & ELECTRONICS EXCURSIONS to TOTAL DARK & BLAST POST TECHNO_DUB_&_ MORE_CRAWLING/LURKING EXPLOSIONS_YES!!! –

OSSIA (UK)

Electronics

+

DANIEL ROZENHALL + STEN BACKMAN (Suède)

Daniel Rozenhall: Synthétiseur analogique, electronics

Sten Backman: visuels & vidéo

+

DANIELE DE SANTIS (Italie)

Batterie/percussion préparée & electronics

+

PASSAGE DE DISQUES

1/2 BAD TRIP & ESTEBHAN: wide_duo_set spécialement pensé pour l’occasion

cave12

4, rue de la PRAIRIE

www.cave12.org

Encore un excellente/alléchant et sur_dense/plein Mercredi soir en perspective ici avec trois sets_live plongeant de plein fouet au coeur-même des avancées/explorations électroniques internationales haut_du_panier actuelles, avec trois approches formidablement diversifiées et complémentaires, le tout enrubanné par les passages de disques de Messieurs 1/2 BAD TRIP & ESTEBHAN fabuleux cerveaux auditifs à la palette & curiosité sonore aussi larges que infinies_yes!

Avec (dans normalement l’ordre de passage mais sous-réserve de modifications):

DANIEL ROZENHALL + STEN BACKMAN (Suède)

Figure cachée absolument maîtresse de la scène expérimentale suédoise, intimement lié au super culte studio-résidence EMS (Electronic Music Studio) à Stockholm et au non moins absolument cultes label et salle de concert Fylkingen, DANIEL ROZENHALL est l’auteur d’enregistrements épars, ultra-limités et obscurs/occultes mais tout simplement excellents sur des labels-clés de la scène aventureuse internationale, (Firework Edition Records, Kning Disk et le tout dernier et véritable joyau du genre, « Den Förförljdes Gryning » sur le label IDEAL Recordings).

Fomenteur d’une musique riche, rugueuse, colorée et emplie d’une imagination hallucinogène, DANIEL ROZENHALL distille des univers hautement uniques et personnels, fantastiquement gratifiant pour l’oreille et ne ressemblant à pas grand chose, si ce n’est, peut-être, à quelques plages de Nurse With Wound croisée à des plages d’Organum avec une touche Rashad Beckerienne. Oeuvrant à partir de synthétiseurs analogiques divers et de sources sonores concrètes, DANIEL ROZENHALL crée des paysages électroacoustiques emplis de nébuleuses surréalistes, cauchemardesques et psychédéliques où les artères les plus irrationnelles et distordues du subconscient humain sont intensément explorées.

Accompagné par les étonnants visuels du réalisateur et graphiste suédois STEN BACKMAN (proche collaborateur d’un certain JG Thirlwell aka Foetus) avec qui il travaille de manière rapprochée depuis 2014, DANIEL ROZENHALL nous entraine au sein d’une musique et univers totalement magnétiques_aimantants, comme si nous étions aspirés sans aucune résistance possible à l’intérieur d’un trou noir majestueux.

Une musique de haute_maîtrise surnaturelle par un artiste/musicien tout aussi surnaturel et hautement recommandé.

DANIELE DE SANTIS (Italie)

Producteur et percussionniste/électronicien prolifique italien basé à Berlin et curateur, entres autres, du label-platteforme Dromoscope, DANIELE DE SANTIS a développé un langage instrumental unique, enraciné autant dans la polyrythmie orientale que l’electronica abstraite et le free-jazz. Auteurs de divers travaux & projets protéiformes, il débarquera ce soir avec « Prepared Drums » , une performance live sonore pour percussion/batterie acoustique amplifiée et traitements électroniques extemporanés/en direct. Habilement et astucieusement bâtit autour de ses différents langages croisés percussifs, Prepared Drums déverse un sentier auditif hypnotique avec une couleur/ton profondément immerssifs, voire shamaniques, notamment au moyen de transducteurs-microphones amplifiant de manière électroacoustique le corps de son instrument (peaux, bois, mécaniques, objets, etc…) pour ainsi progressivement transfiguré en temps réel ses sources acoustiques en de purs signaux électroniques.

Un prenant et très bon travail de précision rytmico_electronics_hypnotics, documenté sur le très bon label aventureux berlinois Das Andere Selbst.

OSSIA (UK)

Figure bombardante et montante de la scène « post-clubbing dark & loud_heavy explorations » anglaise, OSSIA déverse un univers sonore tempétueux/orageux, lourd et se situant au-delà de l’esthétique du bien-et-du-mal, canalisant techno brute et robotique, abstraction isolationniste, dub hyper cru_turbulent_nerveux et déformation totale de l’espace-temps.

Au travers un nombre conséquent d’apparitions sur des scènes & labels-clés de l’underground anglais actuel (dont le furieusement acclamé « Devil’s Dance » sur le renommé label Blackest Ever Black), OSSIA a amassé une connaissance et savoir faire profondément & résolument futuriste, un futur biaisé/oblique et redoutablement détraqué & déséquilibré. Haute-pression punitive mêlé à un art des ambiances sombres et introspectives terrassants, OSSIA incarne le meilleur de l’underground musical de Bristol actuel étant rapidement devenu un performer hautement encensé et reconnu pour sa flexion/torsion incessante des genres et conventions du clubbing & du dancefloor.

Ses sets live englobent et recouvrent un puits sans fond et idiosyncratique jubilatoire allant du grime à la techno en passant par le jazz, le dubstep, le post-punk, les abrasions industrielles ou la musique concrète minimaliste, avec une mania_furie bruyante post-dancefloor constamment déformante et déroutante.

Une forme de design sonore grognant & grondant comme une mer profonde balancée aux recoins les plus sombre de nos subconscients primaux. Ou comme une promenade/flânerie nauséabonde au plus profond de l’horreur souterraine… tiens, ça tombe bien, la cave12 est souterraine et on adore ça, ici, yes!

Ambient_noise_epic de très dense & haute tenue ici pour un excellent final, emplit de fantômes-cliquetis et autres tunnels bruyant aux atmosphères magistralement rampantes et guettant dans le noir.

Hautement recommandé pour un parfaitement plein dernier mercredi soir d’Octobre ici_yes!

Plus d’infos:

OSSIA:

qujunktions.com

DANIEL ROZENHALL + STEN BACKMAN:

idealrecordings.bandcamp.com

DANIELE DE SANTIS:

www.youtube.com
Signaler une erreur Ajouté par eldouze le 24 octobre 2019
Commentaires (0)

Veuillez-vous connecter afin de publier un commentaire :

Connexion

Pas de compte ?