La décadanse

invisible - Yan Duyvendak

La Comédie de Genève

  • Bd des Philosophes 6 - Plainpalais - Genève
  • Plan Voir sur le plan
  • https://www.comedie.ch
Devenir soi-même une œuvre poétique, l’air de rien

Ce n’est pas un spectacle, c’est une performance. Une performance dont vous êtes le héros, ou plutôt l’anti-héros, une performance dans l’espace public, une performance... invisible. invisible vous envoie, vous citoyen, dans un café, un train, un magasin, pour y opérer de minuscules interventions. À plusieurs, vous créez une toute petite situation, rien de bien grave, rien d’illégal, mais une situation, construite, qui révèle ce que vous ne voyiez peut-être pas. Cette minuscule situation, presque invisible, vous en êtes simultanément l’initiateur et le spectateur. Le spectateur d’un dérangement subtil, d’un trouble légal mais ô combien excitant, dont vous seul connaissez l’origine.
L’intérêt du jeu est donc pour vous : celui-ci vous permet de prêter une attention augmentée à ce qui vous entoure. Et d’observer la fluctuation entre ce que vous ressentez et les éventuels effets produits autour de vous. Puis, comme il s'agit d'un jeu, de jouer avec les règles : chercher à augmenter ou diminuer les effets de vos actions sur le contexte et sentir ce que cela vous fait. Les intensités de ce qui se joue varient du très fort au presque rien.

Le mode d'emploi ?
– Lors de votre venue, vous allez recevoir les feuillets de trois actions que vous allez jouer à la suite. Ces feuillets contiennent la description des actions à faire, des compte-rendus d’expériences d’autres gens qui les ont inventés et testés, à Lausanne en Suisse, à Groningen aux Pays-Bas, à Goa en Inde et à Belgrade en Serbie. Ce qui est invisible à Goa ne l’est pas de la même manière à Groningen.
– Vous agirez en petit groupe, de huit à douze personnes, en contact permanent par WhatsApp.
– 4 programmes de chaque fois minimum 3 actions différentes vous sont proposés. Vous pouvez donc revenir une autre fois et choisir un autre programme !
– Pensez à prendre vos lunettes de lecture pour lire la marche à suivre de vos actions, ainsi que des habits de saison. La participation implique l’usage de WhatsApp, veuillez penser à charger votre smartphone au préalable. Si vous n’avez pas de smartphone, nous en avons quelques-uns à disposition.
– Durée approximative totale : environ trois heures.

Yan Duyvendak est lauréat du Grand Prix suisse de théâtre / Anneau Hans Reinhart 2019.
19:00 – 22:00
CHF 12.-
Signaler une erreur Ajouté par La Comédie de Genève le 2 juillet 2019
Commentaires (0)

Veuillez-vous connecter afin de publier un commentaire :

Connexion

Pas de compte ?