La décadanse

Manque (crave) Sarah Kane

Galpon

  • 2, route des Péniches (Jonction) - Genève
  • Plan Voir sur le plan
  • www.galpon.ch
Manque est une suite de pensées tourmentées, sans connexion apparente immédiate entre elles.
On est emporté par ce flux, amplifié par un besoin vital d’écrire le monde.
Sarah Kane n’explique rien. A nous de nous laisser porter par cette mélodie brutale, mais si belle. On est bien loin des règles d’un théâtre conventionnel.

Le plateau est nu. La pièce, chorale, se joue dans une installation tel un espace mental, poétique et rythmique.
Le corps y est en quelque sorte incongru, anachronique, inconfortable ; il contraste, éveille. Le texte inspire une parole charnelle suspendue, étrange, fragmentaire, mystérieuse, musicale. Charnelle mais désincarnée au sens d’une blessure, brûlure qui vous met en périphérie, en distance, en décalage, en inconfort, mais en désir, vous plongeant dans l’essentiel.

Pour tout élément: un lit et un nuage. Le lit comme lieu du rêve et de l’inconscient, de la naissance, de l’amour, de la conception et de la mort. Le nuage, quant à lui, introduit la dimension de la nature, de l’extérieur, de l’absurde à son apogée.

La densité de l’écriture de Sarah Kane nous a poussé à envisager une expérience singulière à travers une version performance : 6 heures consécutives d’improvisations chorales physiques, musicale, esthétique, encadré par le déroulement continu du texte en boucle qui se termine par la mise en scène du texte.

Avec les peintures de Eliane Beytrison
20:00 – 21:30
Plein tarif : 22 CHF OCE, AVS, AI, Passedanse (spectacles de danse uniquement), étudiants, tarifs je
Signaler une erreur Ajouté par galpon le 9 mai 2019
Commentaires (0)

Veuillez-vous connecter afin de publier un commentaire :

Connexion

Pas de compte ?