La décadanse

MERYLL AMPE + TRRMA’ + RED BRUT (+ passage de disques: Office De Pute) - cave12

Cave12

  • rue de la Prairie 4, 1202 Genève (Servette) - Genève
  • Plan Voir sur le plan
  • www.cave12.org
MERCREDI 15 MAI – 21h00 (concerts 21h30!!!)

– EXCELLENT & HIGHLY_DENSE WEDNESDAY 3 ACTS EXPLORATIONS EVENING: FROM CASSETTES_CONCRETE BELGIUM LADY SUBTLE_POST_ABSURD PERSONAL MANIPULATIONS TO VIRTUOSE ACCIDENTS RYTHMS & SYNTHS TUNNEL_REPETITIVE PATTERNS_INTER/FRICTIONS ITALIAN DUO TO SUBTERRANEAN DEEP & MASSIVE SOUNDS_STRATA ACCUMULATIONS FRENCH LADY SOLO + OFFICE DE PUTE PERFECT_RICH PASSAGE DE DISQUES_YEAH! –

MERYLL AMPE (France)

Electronics, synths, tapes & more live manipulations

+

TRRMA’ (Italie)

Giovanni Todisco: percussions

Giuseppe Candiano: synthétiseurs

+

RED BRUT (Belgique)

Tapes & electronics live manipulations

+

PASSAGE DE DISQUES

Office de Pute: set spécialement pensé pour l’occasion

cave12

4, rue de la PRAIRIE

www.cave12.org

Excellent et plein mercredi soir de belles explorations electronics, synth_drums/percussions et autres collages/démarches do-it-yourself, avec 3 actes/sets/concerts se complétant/répondant & s’imbriquant parfaitement pour une riche évolution sonore et un parfait survol de la scène underground & aventureuse_expérimentale européenne actuelle, yeah! Le tout enrubanné par les excellents passage de disques des haut-spécialistes du genre que sont l' OFFICE DE PUTE, yes!

Avec, dans (normalement) l’ordre de passage:

RED BRUT (Belgique)

RED BRUT est le nom de scène de Marijn Verbiesen, figure active de la scène underground belge au sein de différents projets et qui, sous donc le nom de RED BRUT, distille une sorte de musique concrète et de collages sonore spontanés emplis de sons de tous les jours de manière hautement talentueuse.

Venant de sortit un très bon album éponyme sur le label de l’underground aventureux belge KRAAK, RED BRUT nous entraîne au moyen de cassettes et autres électroniques bricolées au travers un voyage intuitif et immersif, hautement sensible, curieux, délicat et subtil, entre amateurisme volontaire et professionnalisme maîtrisé. Sons de jeux vidéo interagissent avec des oscillations synthétiques brutales, des mélodies mélancoliques et une poésie sensuelle de l’éther. Ancrée autant dans une démarche d’absurdité sinistre que dans les merveilleuses perles-origami sonores d’une immense dame telle Daphne Oram., RED BRUT délivre un fascinant carnet de croquis & esquisses sonores, fragiles et aux émotions obscures par moment et révélant une voix hautement unique et talentueuses de la scène-manipulation de cassettes avant-gardiste, acclamée par les critiques spécialisés.

Prenamment étrange & parfait pour le début de soirée, yes!

TRRMA’ (Italie)

L’excellent duo_projet visionnaire et multifacette TRRMA’ est la rencontre formidablement fourmillante entre la percussion de Giovanni Todisco et le synthétiseur de Giuseppe Candiano. Générant une captivante et fascinante musique stochastique à travers des élément d’énergie brute, de rythmes irréguliers, de complexité, de dissonance et d’organisation/désorganisation de cellules sonores aléatoires, TRRMA’ explore de manière fiévreusement nerveuse les possibilités infinies de leurs dialogues synthé-percussifs avec une liberté frénétique. Combinant ordre et chaos, continuité et discontinuité, organisation et bordel incontrôlable, recherche de la perfection et hasard complet, TRRMA’ plonge avec une allure souvent vive au sein d’entrelacs rythmiques et interactions de fréquences aux goûts et pulsations endiablées irrésisistibles, entrainant l’auditeur dans un tourbillon martelant et spirallant contagieux.

Un régal délecteux pour les oreilles et les neurones, incorporant l’accident dans leur construction souvent hautement rythmiques et débouchant sur des tunnels percussifs bizutés-aux-synthétiseurs nous faisant trépigner des pied de manière hyper répétitive_yeah!

Un très très bon travail à la richesse sonique indéniable & ludique ou comme une sorte de haute-virtuosité de l’accident.

Dans le genre, recommandé.

MERYLL AMPE (France)

Excellent et puissant travail sonore découvert au LUFF cette année (merci à eux pour cette découverte-claque!), la française MERYLL AMPE conçoit le son comme un médium à sculpter en temps réel utilisant des éléments acoustiques captés dans son quotidien ainsi que des sources sonores enregistrées pour les combiner avec des synthétiseurs, lecteur cassette, cymbales, etc, etc… Le tout pour ainsi interroger une implacablement dense matière sonore qui évolue souterrainement tout en montant de manière impressionnante en relief. Créant en direct différentes strates et jouant avec l’imbrication de volumes, de plans et de perspectives, MERYLL AMPE aime frôler les limites du son et creuse dans sa chair avec un intérêt permanent pour la rugosité, la porosité, la masse-densité et l’inattendu.

En live elle s’engage de manière puissamment instinctive et radicale, faisant appel à l’écoute du lieu et du corps qui lui sert de baromètre et tissant ainsi de formidablement massifs états & entités sonores qui se déploient, se croisent, se mélangent ou se décomposent pour un résultat tonitruant de salves sonores à la fois abstraites-noises et rythmiques-saturations

Un excellent final qui risque de nous laisser parfaitement pantois, parlant autant au cerveau qu’au corps et aux jambes_yes!

Et le tout donc, enrubanné par nos parfaitement riches passeurs de disques du soir, OFFICE DE PUTE_yes!

Plus d’infos:

RED BRUT:

redbrut.com

TRRMA’:

trrmaduoband.bandcamp.com

trrmaduoband.bandcamp.com

www.attnmagazine.co.uk

MERYLL AMPE:

meryllampe.com
Signaler une erreur Ajouté par eldouze le 9 mai 2019
Commentaires (0)

Veuillez-vous connecter afin de publier un commentaire :

Connexion

Pas de compte ?