La décadanse

Martine Franck

Musée de l'Élysée

  • 18, avenue de l'Elysée - Lausanne - Vaud
  • Plan Voir sur le plan
  • http://www.elysee.ch
Souhaitant mettre en lumière l’œuvre pionnier des femmes photographes au cours du XXe siècle, le Musée de l’Elysée présente une importante rétrospective consacrée à Martine Franck (1938- 2012). Conçue par la Fondation Henri CartierBresson, Paris, et coproduite avec le Musée de l’Elysée, cette exposition, unique par son ampleur, est constituée de près de 140 photographies, dont certaines inédites, en grande partie sélectionnées par la photographe de son vivant.

Au-delà de ce regard inédit d’une photographe sur l’ensemble de son œuvre, ce projet d’exposition et d’édition est fondé sur une étude approfondie des archives de Martine Franck, ce qui lui permet de se démarquer des rétrospectives précédentes.

Figure essentielle de l’art photographique du XXe siècle, membre de l’agence VU en 1970, cofondatrice de l’agence Viva en 1972 et membre de la coopérative Magnum à partir de 1983, journaliste, reporter et portraitiste, Martine Franck vient à la photographie à travers une démarche personnelle liée en grande partie à ses voyages en Asie et en Europe. Lorsqu’elle décide de se consacrer à la carrière de photographe, elle choisit un domaine d’activité comprenant encore peu de femmes. Elle réussit pourtant à trouver sa place en s’attachant à des sujets peu abordés par ses confrères, comme le monde du travail, les femmes, la vieillesse, la solidarité et l’humanitaire. Durant une cinquantaine d’années, indépendamment de tout courant esthétique, elle a ainsi construit une œuvre personnelle principalement consacrée à la condition humaine à travers le monde.

En programmant cette exposition, le Musée de l’Elysée offre au public la possibilité de redécouvrir une œuvre majeure qui, au-delà de la diversité des sujets, porte un regard intense et singulier sur notre époque.

De nombreux documents d’archives, dont certains inédits, viendront enrichir l’exposition conçue par la Fondation Henri Cartier-Bresson. Ils illustreront, dans des vitrines dédiées, les relations étroites entre Martine Franck et Lausanne, en particulier son exposition en 1979 à la galerie Portfolio dirigée par Jean-Pierre et Marlène Vorlet, ou ses liens d’amitié avec Monique Jacot et Jean Genoud.

Commissaires

Agnès Sire, directrice artistique de la Fondation Henri CartierBresson, Paris, et Marc Donnadieu, conservateur en chef au Musée de l’Elysée, assisté d’Emilie Schmutz.
11:00 – 18:00
Signaler une erreur Ajouté par michel le 21 avril 2019
Commentaires (0)

Veuillez-vous connecter afin de publier un commentaire :

Connexion

Pas de compte ?