La décadanse

Kùzylarsen / B / Chanson - Bars en Fête

Café du Tessin

Ce qui intrigue en premier chez Mathieu Kùzylarsen, c’est qu’en chantant en français, il s’accompagne d'un oud, instrument à corde des pays du sud et de l'est. Notre homme aime voyager, découvrir et rencontrer, il aime aussi surprendre et transformer. Après être passé par des orages et de la fureur, il offre désormais une part belle à la délicatesse. Oud, basse électrique,
percussions électro-acoustiques, arrangements épurés et voix calme, Kùzylarsen et sa complice Alice Vande Voorde "ancrent les spectateurs dans un contexte imaginaire, un jardin babylonien paisible alors que le tonnerre gronde, au loin".

Ses chansons nous parlent de ces conditions humaines qui résonnent comme insupportables, mais aussi d’amour et de sensualité. "Les mots se révèlent doucement, dans la voix haute qui semble toujours chercher, au-delà de l’insupportable surface, un peu de cet oxygène qui manque tant… Kùzylarsen chante à l’air libre."
Signaler une erreur Ajouté par La Teuf le 15 mars 2019
PrécédentSuivant
Commentaires (0)

Veuillez-vous connecter afin de publier un commentaire :

Connexion

Pas de compte ?