La décadanse

capsule 2.54 - Mingjun Luo

Halle Nord / Capsules

«Pouvoir», 2015
vidéo HD, couleur, son,
0’28’’ en boucle



Luo Mingjun a quitté la Chine en 1987. L’émigration en Suisse de cette enseignante au département des beaux-arts à l’université de Hunan, membre de l’association des peintres de Chine, produisit un douloureux déracinement, mais aussi une grande curiosité et soif d’assimilation du nouvel environnement. Nouveau pays, nouvelle famille, nouvelle vie, nouvelle culture : L’exotisme suisse interroge son identité et conduit à une remise en question et de son héritage culturel et des académismes occidentaux enseignés dans son pays.

Bernard Fibicher



“J’ai pris conscience qu’officiellement, je n’existe plus jusqu’à mes 24 ans. Mingjun Luo, citoyenne chinoise, a disparu administrativement. Comment puis-je dès lors attester de ma filiation? Qu’est-ce qui définit mes relations familiales: un test AND, des souvenirs, un lien affectif ou un document administratif? Et qu’en est-il du rôle de l’Etat, est-ce le gouvernement qui choisit qui n’est et qui n’est pas?”

Mingjun Luo



La programmation vidéo 2019 de la capsule 2 a été confiée à l’association March Art.

Créé par LI Ningchun en 2008 à Pékin, March Art est à l’origine un atelier nomade valorisant une réflexion sur l’art et privilégiant des interactions visuelles dans l’espace public.
March Art a initié le N-Minutes Vidéo Art Festival et se base aujourd’hui à Genève. March Art favorise et encourage les échanges et le développement de projets artistiques et culturels internationaux, notamment entre la Suisse et la Chine.

www.marchart.org


24h/24h depuis le passage des Halles de l'Île
entrée libre
Signaler une erreur Ajouté par Halle Nord - Art en Île le 14 janvier 2019
PrécédentSuivant
Commentaires (0)

Veuillez-vous connecter afin de publier un commentaire :

Connexion

Pas de compte ?