La décadanse

Biennale de l'Image en Mouvement 2018

Centre d'Art Contemporain

  • Rue des Vieux-Grenadiers 10 - Plainpalais - Genève
  • www.centre.ch
20 œuvres inédites commandées et produites par le Centre d’Art Contemporain Genève à l’occasion de la Biennale de l’Image en Mouvement 2018

avec: Sarah Abu Abdallah, Lawrence Abu Hamdan, Fatima Al Qadiri & Khalid al Gharaballi, Andreas Angelidakis, Korakrit Arunandonchai, Neil Beloufa, Meriem Bennani, Ian Cheng, Elysia Crampton, Pan Daijing, Irene Dionisio, Tamara Henderson, Kahlil Joseph, James N. Kienitz Wilkins, Ligia Lewis, Tobias Madison, Florent Meng, Bahar Noorizadeh, James Richards & Leslie Thornton, Eduardo Williams

La désormais célèbre Biennale de l’Image en Mouvement revient au Centre d’Art Contemporain Genève en novembre prochain. Cette biennale, manifestation pionnière dans le champ de l’art vidéo, a été fondée en 1985 à Genève. Totalement repensée dans sa forme en 2014, elle s’est imposée comme une plateforme de production d’œuvres nouvelles unique en son genre. Le projet imaginé pour l’édition 2018 explorera de manière singulière l’actualité de la création d’images en mouvement et notamment comment ces images continuent de vivre en-dehors de l’écran et trouvent leur prolongement dans un kaléidoscope fascinant où le regard peut être façonné par le dispositif. Un nouveau projet innovant gouverne cette seizième édition. Une exposition, conçue comme un vaste environnement immersif déployé sur près de 2000 mètres carrés, sera au cœur de la BIM, laquelle sera rythmée par un programme intense de premières de films, performances, rencontres et concerts.
Ainsi, cette édition de la BIM explore le statut de l’image en mouvement et son mode d’exposition. S’appuyant sur l’idée que le temps de la projection sur écran vit ses dernières heures et qu’elle sera remplacée par des environnements qui feront retentier l’écho du son de l’implosion des écrans. La Biennale de l’Image en Mouvement 2018 mettra l’accent sur le potentiel innovant de nouveaux langages adoptés par l’image en mouvement et engagera un dialogue avec toute une génération d’artistes de tous horizons.
Parmi les artistes présents, Meriem Bennani, Lawrence Abu Hamdan, Fatima Al Qadiri & Khalid Al Gharaballi, Korakrit Arunanondchai, Ian Cheng et Tamara Henderson réaliseront chacun-e une installation immersive commandée et produite par la Biennale de l’Image en Mouvement. Andreas Angelidakis a été invité à proposer un système qui liera les différentes installations.

Ligia Lewis présentera en avant-première sa nouvelle chorégraphie – dernier volet d’une trilogie –, co-produite par la Biennale et HAU Hebbel am Ufer (Berlin). La musicienne Elysia Crampton présentera une nouvelle œuvre live et l’artiste Pan Daijing une performance sonore inédite.
Dix films et vidéos destinés à une projection en salle ont été commandés à Sarah Abu Abdallah, Neïl Beloufa, Irene Dionisio, Kahlil Joseph, James N. Kienitz Wilkins, Tobias Madison, Florent Meng, Bahar Noorizadeh, Eduardo Williams et Leslie Thornton & James Richards. Ces films et vidéos, comme toutes les installations de l’exposition, ont été commandés et produits par la Biennale. Ils constituent un corpus extraordinaire d’œuvres nouvelles présentées en première au Centre d’Art Contemporain Genève et au cinéma Spoutnik à Genève, lors de l’inauguration, du 8 au 11 novembre 2018.
La Biennale s’accompagnera d’une série d’événements spéciaux avec notamment Nkisi, Ninos du Brasil et Angela Dimayuga. Le programme détaillé sera révélé à la rentrée 2018.
La Biennale de l’Image en Mouvement 2018 est organisée sous la direction artistique d’Andrea Lissoni, Senior Curator, conservateur du département « Film and International Art » de la Tate Modern et d’Andrea Bellini, directeur du Centre d’Art Contemporain Genève.
18:00 – 21:00
Exposition et projections en boucle jusqu'au 3 février 2019
entrée libre
Signaler une erreur Ajouté par assistantcom le 25 juin 2018
PrécédentSuivant
Commentaires (0)
Connexion

Pas de compte ?