La décadanse

* Georges Encore en acoustique à la Bretelle ! *

La Bretelle

Jamais nous n’avons autant eu besoin des chansons de Brassens ! De son humour, de son engagement, de sa tendresse et de ses espoirs. Et Brassens, ça se chante entre amis, dans un salon, au coin d’une rue, dans l’arrière salle d’un bistrot, « sans grandes pompes, et sans pompons et sans ave ». C’est donc dans une formation minimaliste (guitare, contrebasse) que Pierre Deveaud et Adrien Knecht revisitent le répertoire du père de tous les chanteurs. Après s’être consacrés en trio à la relecture de l’œuvre de Jean Villard Gilles, dans le concert-spectacle Fils Gillégitimes qui tourne depuis plusieurs années, les deux musiciens-chanteurs-comédiens renouent avec un vieil attrait pour la musique de rue, d’appartement, de proximité. Ils donnent à réentendre la force des textes du grand chansonnier en soulignant tout ce que sa musique, souvent sous-estimée, doit au jazz.
22:00
au chapeau
Signaler une erreur Ajouté par Labretelle le 23 mai 2018
PrécédentSuivant
Commentaires (0)
Connexion

Pas de compte ?