La décadanse

Théâtre, lundi 26 mars 2018

PrécédentSuivant

La Sorcière - Lecture Sonore

Urgence Disk

Texte de Mélanie Chappuis
Lecture de Pierandré Boo et Mélanie Chappuis
Son et images de Damien Schmocker
Durée 45 minutes.

Michée Chauderon est née en 1602, en Savoie, le jour de l’escalade, précisent les numérologues. Elle migre à Genève, devient domestique, blanchisseuse, guérisseuse. Après plusieurs années de bons et loyaux services en tant que lavandière et rebouteuse, elle est déclarée sorcière par quelques voisines, et les autorités genevoises à leur suite. Elle meurt pendue et son corps consumé par les flammes d’un bûcher à l’une des portes de la cité, en 1652. Si elle est devenue célèbre, c’est parce qu’elle a été la dernière à subir ce sort. Dans la deuxième moitié du 17ème siècle, L’hypothèse de femmes maîtresses du diable, manipulées par le malin, devient de plus en plus difficile à admettre. Les juges tergiversent, les autorités consultent à tout vent et tardent à se décider. Entre les avis des chasseurs de démons et ceux de médecins plus avant-gardistes, leur cœur balance. Pas assez pour épargner Michée, mais au moins pour lui éviter d’être brulée vive. Si les historiens, parmi lesquels Voltaire se sont intéressés au procès, peu de cas a été fait de la personne de Michée Chauderon. Ne demeurent que quelques unes de ses déclarations, lorsque torturée, épuisée, hébétée, on instruit l’affaire.
Mélanie Chappuis s’aventure là où les historiens ne peuvent se rendre, en imaginant les dernières pensées de cette femme mise au banc de la société.
Le monologue de Michée Chauderon, donne chair aux faits, amenant à l’histoire sa part sensible et humaine.
18:20 – 19:15
Prix Libre
Signaler une erreur Ajouté par Herr Liebe le 25 mars 2018
PrécédentSuivant
Commentaires (0)
Connexion

Pas de compte ?