La décadanse

LA PERMANENCE - ALICE DIOP

Spoutnik

FRANCE, 2016, 97’, DCP, VO FRANÇAIS

Des migrant·e·s en grande détresse souffrant de troubles physiques et psychologiques consultent la permanence gratuite (Pass) au sein de l'hôpital Avicenne à Bobigny. Ce Pass est la seule permanence en Seine Saint Denis proposant des consultations sans rendez-vous pour des primo-arrivant·e·s qui sont, pour la plupart, en attente d’une décision administrative sur leur accueil en France. Dans un bureau médical exigu au mobilier vétuste, un docteur généraliste et une psychologue reçoivent des hommes et des femmes pour lesquel·le·s cette cellule est l’unique solution pour être écouté·e·s et accéder aux soins. Diallo Mamadou, Joginder Singh - pour citer les noms de deux patients - racontent leurs parcours d'exilé·e·s qui ont profondément marqué leur corps. Leurs témoignages portent aussi sur leur quotidien en France, où souvent ils·elles ne bénéficient d’aucun revenu ni de logement et les chances de recevoir l’asile sont faibles. Le docteur Jean-Pierre Geeraert, figure centrale de la Pass, ne cache pas son sentiment d’impuissance face à la politique d’accueil en France questionnée par le film.

Ce film choral et intimiste est un recueil d’histoires d’exil singulières racontées à la première personne par des hommes et des femmes souvent sans voix. Un dispositif minimal en huit clos au sein de la permanence, des plans serrés qui mettent en avant la puissance de ces visages et l’intimité de chaque personne. Alice Diop ne souhaitait pas filmer « l’espace social » mais l’intime, et c’est cela qui rend le film si fort, la possibilité de découvrir l’autre et s’en rapprocher en tant qu’humain. Ainsi la réalisatrice débute son film avec cette citation de Fernando Pessoa : « On m’a parlé de peuples et d’humanité. Mais je n’ai jamais vu de peuples ni d’humanité. J’ai vu toutes sortes de gens, étonnamment dissemblables. Chacun séparé de l’autre par un espace dépeuplé. »
20:30
Normal 12.- / réduit 8.- / membre 7.- / enfant 5.- / 20ans20 francs 5.-
Signaler une erreur Ajouté par Cinéma Spoutnik le 10 janvier 2018
PrécédentSuivant
Commentaires (0)
Connexion

Pas de compte ?