La décadanse

Cohen s'explique avec le Candide de Voltaire

Confiture, la compagnie qui étale la culture, aime détourner et rajeunir les oeuvres classiques. Après Arlequin recyclé, Phèdre dé-Racinée, La vie de Vilvaldi ou Le Cid Improvisé, venez découvrir Cohen s’explique avec le Candide de Voltaire. Voici cinq bonnes raisons d’aller voir le spectacle, surtout si vous avez déjà lu Candide.



Tout d'abord, Candide est un peu le blockbuster du XVIIIème siècle. Réédité 20 fois du vivant de l’auteur, le livre eut un succès fou. Batailles sanglantes, voyages, meurtres, trahisons, courses-poursuites, personnages morts qui en fait ne le sont pas, chasse au trésor… Sur scène, Philippe Cohen, génie du mime et du bon mot, vous fera revivre toutes les aventures de ce conte philosophique.

Ensuite, Voltaire est anti-conformiste, anti-clerical, anti-privilèges et libre penseur. Tellement anti-tout qu’il a terminé en prison à plusieurs reprises. Voltaire passait son temps a fuir, il a même dû trouver refuge en Russie auprès de l’Impératrice Catherine II. Un peu comme Edouard Snowden, qui vit sous la protection de Vladimir Poutine aujourd'hui. De nos jours, Voltaire serait peut-être un lanceur d’alerte.

Voltaire est drôle et impertinent, il critiquait ouvertement les gouvernements comme le Petit Journal, à l’époque Canal +, ou le Canard Enchainé.

Par ailleurs, dans Candide, Voltaire dénonce l’intolérance, le fanatisme religieux, l’esclavage, la médiocrité intellectuelle, les privilèges. Deux siècles et demi plus tard, la société souffre toujours des mêmes maux. Bref, Voltaire, par la voix de Philippe Cohen, parle toujours d’aujourd’hui.

Enfin, parce que vous l’avez lu trop jeune, et que vous êtes sans doute passé à côté de pas mal de choses. Venez donc vous rafraîchir la mémoire au Théâtre Cité-Bleue !
Signaler une erreur Ajouté par Compagnie Confiture le 22 novembre 2017
PrécédentSuivant
Commentaires (0)
Connexion

Pas de compte ?