La décadanse

Ghost Hunting de Raed Andoni

Cinémas du Grütli

Pour exorciser les fantômes qui le hantent depuis son séjour dans le centre d’interrogatoire israélien de la Moscobiya, le cinéaste palestinien Raed Andoni (auteur de Fix Me) rassemble dans un sous-sol des hommes qui ont comme lui été détenus là-bas, le plus souvent les yeux bandés. Puisant dans leurs mémoires personnelles, parcellaires et subjectives, ils reconstruisent les murs et leur passé, en libérant l’indicible.
Signaler une erreur Ajouté par Cinémas du Grütli le 14 juin 2017
PrécédentSuivant
Commentaires (0)
Connexion

Pas de compte ?