La décadanse

Des sauvages à l’Espace Cheminée Nord

Jeudi 1er décembre:
18h - Performance de Yann Marussich
19h - Apéritif

Expo: 2-4, 9-11 et 16-18 décembre

Depuis la découverte du Nouveau Monde, une représentation stéréotypée de l’Amérindien se diffusait, du cannibale assoiffé de sang au primitif des origines, en même temps que les discours des savants tentaient d’instaurer un dialogue (parfois sourd) entre sauvages et européens. Le projet Lafitau 2016 est un événement d’envergure qui s’est encré autour d’un personnage incroyable du XVIIIe siècle, précurseur de l’ethnographie, Joseph-François Lafitau. En juin 2016, l’Université de Genève avec la collaboration du MEG et de la BGE ont organisé une journée d’études pour jeunes chercheurs et étudiants, un colloque international et une table ronde.

Du 2 au 18 décembre, l’Espace Cheminée Nord accueillera le dernier volet de ce projet d’envergure : une exposition d’art. La gravure ayant servi de médium privilégié pour fabriquer une image - parfois figée - de l’Autre, c’est à des artistes pratiquant l’estampe contemporaine que la parole a été donnée. Trois artistes de renommée internationale, et figures emblématiques de la scène artistique genevoise, sont partis des illustrations de Lafitau pour aborder des problématiques d’une actualité brûlante, de la torture aux chants et danses rituelles, des espaces lointains aux représentations des frontières des mondes connus. Yann Marussich proposera une performance, Agokwa, et Emmanuel Mottu ainsi que Pablo Osorio réinvestiront l’espace avec deux installations Extinction et Tonal pour amener le public à découvrir sous un œil nouveau les « sauvages » d’ici et d’ailleurs.
18:00
Entrée libre
Signaler une erreur Ajouté par ruffola le 22 novembre 2016
PrécédentSuivant
Commentaires (0)
Connexion

Pas de compte ?